samedi 21 février 2015

Qui vient ? : Merrilly Ellen, feutre Nuno mais pas que ...


Peux-tu te présenter et présenter ton activité ?

Je suis une artiste textile d'origine anglaise. Mon univers est celui du feutre : je fabrique des vêtements et accessoires en feutre et feutre nuno (mélange de fibres de laine et de tissu en soie). J’y associe souvent du crochet, du tricot, du tissage et de la broderie à la machine à coudre. J'adore travailler avec les couleurs et mélanger la soie d'anciens saris recyclés avec de la laine. Chaque fois, le but pour moi est de créer un article original, beau, doux et fin.



 
 
Comment en es-tu venue à travailler le feutre ? Qu’est-ce qui t’a attiré dans cette technique ?

Mon parcours dans la laine a commencé avec le filage et le tricot. Puis une amie qui avait suivi un stage de feutrage m’a dit que je devrais essayer. J’ai donc fait un stage à mon tour et fabriqué un joli sac. J'ai trouvé la technique de feutrage super sympa et sans limite pour l’imagination. Il est possible de réaliser un article rapidement, voire en quelques heures, pas comme pour le tricot et les autres techniques autour de la laine. J’adore l’idée de commencer avec quelques fibres de laine et, deux ou trois heures après, d’avoir un chapeau, un sac ou une écharpe !

 
 
 

As-tu des matières préférées, des motifs favoris ?

Je préfère travailler avec de la laine peignée de mérinos et de la soie (sous forme de tissu), parce que ce sont des matières très fines et très douces.

 
Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je trouve mon inspiration dans les couleurs de la soie, de la laine et dans la nature autour mon atelier.

 
Comment en es-tu venue à mélanger différentes techniques (feutre, feutre nuno, broderie, etc.) ?

J'ai toujours travaillé en textiles et j'ai obtenu des diplômes en broderie, arts textiles et feutrage en Angleterre. C'est pour cela que j'aime mélanger les différentes techniques. Pa ailleurs, cela a plus d'intérêt pour moi et m’offre plus de possibilités.

 


Comment ton travail a-t-il évolué depuis tes débuts ?

À mes débuts dans le monde du feutre, j'ai produit des sacs à main, des pantoufles et des chapeaux simples et assez rustiques. Maintenant, avec beaucoup d'années d'expérience, j'ai affiné ma technique et je fabrique des articles plus raffinés et originaux. C'est ici, en France, que j'ai trouvé mon propre style.


Tu es déjà venue au festival Le Lot et la laine. Qu’est-ce qui te donne envie de revenir ?

J'aime bien ce festival parce que l'endroit est sympa ainsi que les organisateurs. J’adore faire la connaissance des autres exposants et des visiteurs. C'est vraiment formidable de partager nos savoir-faire.


Où peut-on se procurer tes créations ?

Je vends mon travail à mon atelier, par mon site web et sur d'autres salons autour de la laine. Vous pouvez aussi trouver des créations dans une boutique à Figeac et bientôt à Collonges-la-Rouge.

 

 
Merci à Merrilly Ellen pour sa gentillesse et sa fraîcheur.

mercredi 18 février 2015

Qui vient ? : PurPle laines : laines au poids et modèles au choix !

Quoi de neuf depuis le dernier Lot et la Laine?

PurPle Laines a sans doute changé depuis le festival de 2013 bien qu'’il soit difficile pour moi de mettre le doigt sur toutes les petites choses qui sont venues se greffer sur mon travail et sur la vie de ma petite entreprise, car il s'’agit toujours d'’une petite entreprise, à taille humaine puisque je travaille seule.

Depuis 2013, j'ai appris à mieux cerner les attentes de mes « petites fidèles ». Je suis souvent en contact par mail ou par téléphone avec mes clientes ; je les connais mieux. Naturellement, la boutique se développant, je dois gérer mon temps au mieux, surtout en période hivernale et je manque parfois de temps pour faire tout ce que j'aimerais.

Des choix s'imposent d'eux mêmes régulièrement et font évoluer PurPle Laines.



Quels seraient tes prochains objectifs ou envies ?

J'aimerais pouvoir teinter des laines à la main et les proposer un jour sur le site. Cependant, ne pouvant être sur tous les fronts à la fois, je dois pour le moment remettre cela à plus tard: Vendre la laine au poids prend beaucoup de temps ; c'’est une chose à laquelle je tiens mais il est possible que, Purple laine grandissant, je doive limiter les laines vendues au poids au profit de nouvelles laines originales vendues en écheveaux, qui me laisseront plus de temps pour gérer l’entreprise et m'adonner à mes activités favorites : le tricot, le crochet, la photographie et récemment le graphisme.

Il faut dire que mon travail est également de proposer des modèles, sinon des envies à toutes les personnes qui passeront sur PurPle Laines ou sur le blog PurPle. Heureusement, je reçois l'’aide et la confiance de créatrices formidables qui développent des modèles avec les laines de la boutique : Sandrine and Co, Barjolaine, Mam’Zelle Flo, Christal Little Kitchen, Les Wouimardis, Lilofil… Je suis également en contact avec des créatrices étrangères rédigeant leurs modèles en anglais, que je traduis.

Au printemps, le besoin de pulls chauds se faisant moins pressant, je dispose de plus de temps pour la création. J’'en ai profité pour remanier entièrement le Blog PurPle en 2014 et lancer un KAL crochet avec la couverture BE Happy qui a eu beaucoup de succès. Les visiteurs du Festival pourront la voir sur le stand de PurPle Laines cet été. Je ne sais pas encore de quoi le printemps 2015 sera fait mais il y aura forcément de jolies idées à développer et à montrer à Cuzals.



Vous le voyez, vendre de la laine reste pour moi une aventure formidable : l'’hiver est si chargé qu’'on ne le voit pas passer et quand cela se calme, les oiseaux gazouillent et il est temps pour moi de ressortir mon crochet et mes couleurs !

Il faut également que je vous parle de mon travail pour le magazine Passion Tricot : Suite au succès du numéro hors-série en Septembre, nous nous sommes lancés dans la rédaction de plusieurs autres magazines. Mes activités y sont si variées que j’'y prends beaucoup de plaisir: trouver de jolies idées tricot, échanger avec les créatrices qui réalisent nos modèles, choisir ensemble le bon fil, la bonne couleur... Ensuite, les tricots sont photographiés.
Il faut également prévoir le stylisme de la photo.… En parallèle, je relis, recompte et vérifie chaque modèle. Pour ce travail pour le magazine, je suis constamment en contact avec des personnes nouvelles et d’'horizons très différents, mais qui finalement travaillent toutes comme moi, au service de la création. C'’est vraiment très enrichissant.



Tu as déjà participé à la dernière édition du Lot et la Laine: qu'est ce qui te plait en particulier dans cet événement?

L'’ambiance DIY qui y règne nous donne tant envie de continuer à créer que je n'’aurais vraiment pas voulu manquer l’'édition 2015. J’'y ai fait de jolies rencontres et j’'espère bien en faire d'’autres cette année !

Que penses-tu proposer sur ton stand cette année au festival?

De jolies laines ainsi que mon enthousiasme et si quelques-unes de mes idées donnent envie aux visiteurs de se lancer dans de nouveaux projets créatifs, je serais ravie !


jeudi 12 février 2015

Qui vient ? : "Un mouton sur le dos", enfin des tricots lotois !


Bonjour Sylvie, pourriez-vous nous parlez de vous ?


Je m'appelle Sylvie Durgueil, j'ai 51 ans. J'ai fait des études d'agricultures, puis j'ai passé 15 ans en Afrique ( au Niger, en République Démocratique du Congo et au Tchad)pour divers ONG française, néerlandaise et allemande toujours sur des projets de développement rural. A cette époque je travaillais beaucoup avec des coopératives villageoises.

Rentrée en France en 2001, j'ai créer une Coopérative d'activités et d'emploi en Mayenne (une scop partagée nommée Coodémarrage.53, qui existe toujours) que j'ai gérée de 2003 à 2011.

Mais le désir ancien de travailler de mes dix doigts et de vivre plus simplement m'a rattrapé. J'ai donc organisé ma succession à la tête de Coodémarrage.53 et je me suis lancer dans l'aventure laine…




Racontez nous votre rencontre avec le tricot ?


En réalité lorsque j'ai quitté la Mayenne je ne savais pas ce que j'allais faire. Je voulais travailler de mes dix doigts, une matière noble et 100% naturelle, pour fabriquer des objets utiles. Voilà quels étaient mes critères.

Un soir de janvier 2012, à Chidambaram, Tamil Nadu (Inde), j'ai ouvert un cahier et j'ai écrit que mon projet serait de faire des pulls chauds, beaux et usuels. Une activité qui allait bien à la frileuse que je suis et qui correspondait parfaitement à mes critères.

Bien sûr je ne connaissais rien au tricot, ni à la couture, alors il a fallut apprendre. Cela m'a pris deux ans de patient travail en autodidacte (merci les manuels d'utilisation, les livres de tricot et les blogs de passionnées) pour maîtriser la machine à tricoter, grâce à laquelle j'étais assurée d'obtenir un résultat régulier et donc plus présentable à mes yeux. Les finitions m'ont données aussi beaucoup de fil à retordre mais finalement...




Quelles sont vos sources d'inspiration ?


J'aime beaucoup la mode des années 20 à 50 mais je pioche l'inspiration partout en restant fidèle à des formes simples, sobres, qui se portent facilement. Je ne me pique pas d'originalité car le tricot existe depuis trop longtemps pour que j'ai aucune prétention de ce genre. Cela ne m'empêche pas de créer tous mes patrons, car c'est ce qui est m'intéresse, et je travaille des pièces uniques ou de très petites séries.


Je tiens à faire des pulls abordables (grand max 150 €) et pour assurer un rapport qualité / prix optimum j'ai longuement cherché des filatures en France, Italie, Allemagne... pour finalement choisir la laine Drops, et notamment l'aplaga, l'aplaga-soie ou le mohair-soie. Ce choix est critiqué par certains mais dès que je trouve de l'alpaga ou du mérinos français qui présente les mêmes caractéristiques de douceur, finesse, résistance, couleur et prix, je n'hésiterai pas à changer de fournisseurs.




Etes-vous déjà allé au festival le Lot et la Laine ? et quand attendez-vous ?


Je me suis réinstallée dans le Lot en avril 2012 et je suis allée à l'édition Le Lot et la Laine 2013 que j'ai trouvée très belle.

Mes attentes : peut être me faire un peu connaître dans le Lot où je vis et travaille et si la chance nous sourit j'espère vendre des pulls... 



Qui vient ? : AMAYAGA, sorcière des fibres peintes


Peux-tu te présenter et nous dévoiler le parcours qui t’as amenée à ton activité de teinture ?
Je fêterai au festival mes 33 ans cette année et j’ai la chance de vivre en Auvergne, ma terre natale, ce que j’apprécie d’autant plus que j’ai grandi et vécu plus de 20 ans à Paris.
J’ai toujours aimé créer de mes mains sans réellement trouver le mode d’expression qui m’apporte satisfaction : le résultat n’était souvent pas à la hauteur de ce que j’avais en tête.
Lorsque j’ai découvert sur internet un écheveau filé main, j’ai décidé d’aller à Felletin pour me procurer une de ces merveilles... Il n’y a eu qu’un pas à franchir pour que je commande un rouet et que j’essaie par moi-même.
Je pensais que la teinture n’était pas mon truc. Pourquoi teindre alors qu’il existe des laines teintes et des cardeuses ? Mais j’ai essayé. Et là, ce fut la révélation. J’avais enfin trouvé un moyen de transcrire les images, les couleurs, les mondes qui m’enchantent et qui dansent dans ma tête.




Mais ton activité ne se résume pas à la teinture. Tu prépares soigneusement tes fibres en faisant de magnifiques mélanges…
Je tiens à préciser que si je créé mes mélanges, j’en confie la réalisation à d’autres car je trouve plus agréable de teindre sur du ruban peigné que sur une nappe cardée. Et je ne suis pas équipée du matériel nécessaire pour réaliser le premier. On trouve généralement dans le commerce ou sur des plateformes comme Etsy des mélanges avec deux ou trois fibres.
Mais je suis une gourmande : ce n’est pas assez pour moi ! J’aime les alliances entre végétal et animal, entre doux et brillant, entre sauvage et docile... Cela fait donc un an que je m’amuse à tester les mélanges les plus fous, mêlant parfois jusqu’à 8 ingrédients. Étant fileuse et tricoteuse, je vois ce qui pèche ensuite et ajuste la composition.

On sent beaucoup de poésie dans tes créations. Quelles sont tes sources d’inspiration ?
En général, je commence par choisir mes couleurs. Je les associe, je les dilue, puis je les laisse parler en les plaçant sur mon ruban.
J’ai une prédisposition certaine pour les alliances avec le noir. Je trouve que, comme dans le cas du vitrail, cette couleur donne plus de profondeur aux autres.
J’essaie de sortir de mes obsessions, d’explorer des chemins nouveaux... Mais je dois reconnaître que je suis incapable de jouer avec moins de 3 couleurs. L’unité chromatique est mon pire cauchemar…



Quel avenir envisages-tu pour ta toute jeune activité de teinture ?
Pour être honnête, je ne voulais pas vendre. J’ai eu dans le passé une expérience en tant que commerçante qui s’est conclue par une liquidation judiciaire. Aujourd’hui encore, je rembourse le prêt d’une boutique qui n’existe plus… Alors retourner dans un système qui coûte plus qu’il ne rapporte, je n’en voyais pas l’intérêt. Aujourd’hui, je travaille dans une maison de retraite à mi-temps et cela m’apporte beaucoup sur le plan personnel.
Cependant, des amies fileuses m’ont fait comprendre que je réalisais des choses avec un style et une empreinte qui étaient bien à moi. Je n’ai pas l’ambition de vivre de ma passion. En revanche, celle-ci me coûte cher et je n’aurai jamais l’occasion de filer tout ce que je teins…
Je dois dire que j’adore voir mes mélanges se révéler différemment sous la patte d’une autre fileuse. Et quand je vois des yeux briller, des mains papouiller mes créations, je ressens une joie très addictive. Ce n’est pas juste une création qui décorera un intérieur, c’est quelque chose qui, au cours de plusieurs heures de filage, est susceptible d’apporter du plaisir, de l’émerveillement à une autre personne que moi. Puis dans un second temps, qui deviendra un fil et peut être un vêtement... C’est une transformation en plusieurs étapes, presque un bonheur communautaire.
J’utilise le terme de « Talisman de fibres peintes » sur mon blog parce que je mets toute ma passion, tout mon amour de la vie et de l’autre dans mes petites peintures, et je les regarde partir avec l’espoir qu’elles veillent sur les autres.

Tu es déjà venue au festival en tant que visiteuse. Qu’est-ce qui t’a poussée à franchir le pas et à venir exposer ?
Je suis venue avec ma meilleure amie et ma mère. C’était un vrai bonheur. La laine est un lien formidable entre les femmes. Les cercles de femmes, le partage du savoir, la convivialité, c’est quelque chose qui n’est plus acquis mais qui se cherche, qui se construit avec une volonté commune de création et de chaleur humaine.
J’ai ressenti tout cela là-bas. J’ai trouvé le cadre de toute beauté. C’est un endroit qui se prête parfaitement à l’échange sous toutes ses formes. La décision s’est imposée d’elle-même.

Pourrons-nous aussi voir quelques exemples de tes broderies (ta deuxième facette) ?
Il faut être honnête : je n’ai absolument plus le temps de broder des perles. Pourtant, je pense réellement finir par lier mes fibres au feutrage et à la broderie de perles... Mais le temps me manque encore cruellement. Je fais partie des militantes pour les journées de 72 heures !
En revanche, il n’est pas impossible que je propose quelques bijoux de cheveux qui mêlent feutrage, plumes et perles. Tout dépendra de ma capacité à proposer assez de tresses teintes pour assurer les deux jours du festival.

Où pourrons-nous nous procurer tes magnifiques créations ?
Avant le festival, j’ai pris la décision drastique de ne rien vendre. Je veux réellement proposer un large choix sur place. Ensuite, mes créations seront disponibles sur ma boutique internet. Je fonctionnerai plutôt sur la base de ventes ponctuelles. Ensuite, je suis toujours ouverte aux commandes si une fileuse a une envie précise…
J’aime également les échanges : il ne faut jamais hésiter à me solliciter par e-mail, sur Facebook ou sur mon blog. Malgré mon pseudo, je n’ai encore jamais mangé personne !
 
Merci beaucoup à Amayaga pour sa gentillesse et sa disponibilité.
Si vous voulez voir son blog, c'est ICI



mercredi 11 février 2015

ATELIERS TEINTURE - ATELIER PHOTO ...

Et enfin les ateliers pour curieux et curieuses ... explorer les teintures végétales ... photographier ses créations ... on peut apprendre tant de choses au festival !

Si un atelier vous intéresse le plus simple est de se rendre sur le site de RAVELRY groupe le Lot et la laine. Sinon merci de nous contacter par email à : lelotetlalaine(at)gmail.com


PHOTO / TEINTURE …

·         Atelier “Photo pour designs et tricots”

Voulez-vous briller par votre page ravelry et éblouir la blogsphère créative avec les photos magnifiques de vos réalisations aussi magnifiques ? Avez vous peur de passer en mode ‘manuel’ sur votre appareil ? Avez vous déjà entendu parler du ‘balance des blancs’ ?

Cet atelier, animé par le photographe Renaud Feyereisen (ChristalLK Designs) comprend une introduction théorique à la photographie : lien entre ouverture, vitesse, sensibilité, mesure de la lumière, cadrage, rendu des couleurs…

Exemples pratiques. Mise en application spécifique au tricot et au design. Atelier pratique, visionnage des résultats et discussion.

Tarif par personne : 40 €
Nombre participants : 3 minimum, 10 maximum
Matériel à prévoir : Votre appareil photo + tout matériel photo supplémentaire nécessaire que vous avez (cartes mémoire, flash, lecteur de cartes, objectifs…

dimanche 12 juillet 10h-12h


·         Atelier teinture naturelle & indigo

Nous avons le plaisir d’ouvrir aux pré-inscriptions deux Stages Teinture Naturelle de cet été !
Ils seront enseignés par Fred Boyer, agriculteur et paysan des couleurs. Plantes tinctoriales en agriculture biologique

Stage 1 : Teinture Végétale avec des plantes tinctoriales (rouge, jaune…)
Samedi 11 juillet, 13h-16h

Stage 2 : Teinture de laine en bleu Indigo.
Dimanche 12 juillet, 13h-16h

15 places max pour chaque atelier ; public adulte.
30€ par stage
Tout le matériel est fourni.

Le samedi soir de 17h à 18h, Fred animera un atelier informel : échange de pratiques autour de l’eco-print. Cet échange est gratuit, mais ceci n’est pas un cours ! Amenez vos projets et discutez de vos procédés.


ATELIERS CROCHET

ATELIERS CROCHET

·         Atelier “Débutant crochet” avec Confituralamure

Premier cours de crochet pour les très grand débutants avec confituralamure
Apprendre à faire ses premières mailles en l air, puis les mailles serrées, les brides…
Nombre d’étudiants admis : 6 adultes

Prix : 25 €
Matériel fourni
Samedi 11 juillet 14h-15h30


·         Atelier “Crochet freeform” avec Confituralamure

Débroussaillage du crochet freeform, comment choisir les couleurs, comment se lancer, quels sont les principaux points… Il est indispensable de connaître les points de base, maille en l’air, maille serrée, bride.

Nombre d’étudiants admis : 6 adultes
Prix : 33 €
Matériel fourni

Dimanche 12 juillet 10h-12h


·         Atelier "crochet tunisien" avec confituralamure

Il est indispensable de connaître les points de base, maille en l’air, maille serrée, bride.

Nombre d’étudiants admis : 6 adultes
Prix : 33 €
Matériel fourni

Dimanche 12 juillet 13h30-15h30

Pour réserver votre place, contactez-nous par e-mail au lelotetlalaine [arobase] gmail [point] com - en remplaçant [arobase] par @ et [point] par un point ! 

Ensuite, pour le paiement, il faudra envoyer un chèque à l’ordre de l’association qui gère les inscriptions ”Rencontre et Partage à Orniac”, adresse : 
Rencontre et Partage à Orniac, présidente Anne Remond 
Le Bourg 
46330 Orniac 

Pensez à noter votre nom ou pseudonyme sur internet + intitulé du cours pour lequel vous envoyez le règlement avec votre chèque ! Si vous n’avez pas la possibilité d’envoyer un chèque (vous vivez à l’étranger, par ex.), contactez-nous pour voir comment on peut procéder.
Pour l'inscription à plusieurs cours, vous pouvez faire un seul chèque en notant bien tous les cours pour lesquels vous payez. 

ATELIERS TISSAGE et FEUTRAGE


Voici les ateliers feutrage et tissage du festival.

Si un atelier vous intéresse le plus simple est de se rendre sur le site de RAVELRY (inscription gratuite) / groupe le Lot et la laine. 
Sinon merci de nous contacter par email à : lelotetlalaine(at)gmail.com


ATELIERS TISSAGE / FEUTRAGE

·         Atelier “Tissage Circulaire” avec Claire des Bruyères

Apprendre à tisser en rond sur des métiers à tisser circulaires : installation de la chaîne, tissage et effets de points, finitions et stabilisation

Nombre d’étudiants admis : 5
Prix par étudiant : 40€ matériel tout inclus (fils + métier à tisser circulaire, livret explicatif et ressources) / 30€ sans les fils (métier à tisser circulaire, livret explicatif et ressources)
Matériel à prévoir : Possibilité d’amener ses propres fils ou sinon offert dans le prix de l’atelier (voir ci dessus).

Samedi 11 juillet 14h-15h30 et dimanche 12 juillet 15h-16h30
·         Stage initiation à l’inkle loom (à partir de 8 ans) avec Dominique Rouffart

Initiation au tissage à l’inkle loom : métier ruban pour faire des galons ou des ceintures.
6 stagiaires max à partir de 8 ans

Prix : 5€

Dimanche 10h-12h
·         Initiation feutrage à l’aiguille avec Dominique Rouffart

Réalisez de petits objets ou accessoires en feutrant avec le piqué d’une aiguille. Matériel fourni.

10 stagiaires max
Prix : 5€

Samedi 15h30-17h30

·         Atelier Savons feutrés avec Sylvchezplum

Réalisez un savon feutré : un premier contact idéal avec la magie du feutrage, ludique et accessible à tous ! Atelier animé par SylvChezPlum

Tarif : 11 €/personne
Nombre maximum de personnes : 12 (min 3 personnes)
Age minimum des participants: 8 ans
Autre info : tout le matériel fourni, mais venez avec votre savon si vous souhaitez utiliser un savon particulier.

Dimanche 12 juillet, 14h-15h


ATELIERS POUR LES ENFANTS


Voici pour l'instant les 2 ateliers enfants sur inscription. Il y en aura d'autres avec inscription sur place ou en continu.
SPECIAL ENFANTS


·         Atelier enfant : création d’un doudou avec la Nippe Caméléone

A partir de feutre et de vêtements en laine recyclés, les enfants cousent un doudou.
Pour les enfants à partir de 7 ans

Petit doudou : 7€ (10-15 cm)
Grand doudou : 12€ (30cm)
6 enfants par session.

Samedi 14h-16h
Dimanche 14h-16h



·         Tricot enfants avec Confituralamure

Initiation au tricot pour les enfants avec confituralamure!
Amenez vos petits, apprendre à monter les mailles et faire les premiers rangs au point mousse.

Nombre d’étudiants admis : 5 enfants
Prix par étudiant : 25 €
Matériel fourni

Samedi 11 juillet 10h30-12h00

ATELIERS ET STAGES FILAGE (ROUET, FUSEAU) / CARDAGE



Voici les ateliers autour du filage qui seront disponibles sur inscription préalable. Nous indiquons les horaires pour chaque atelier ainsi que le coût.
Si un atelier vous intéresse le plus simple est de se rendre sur le site de RAVELRY (inscription gratuite) / groupe le Lot et la laine. 
Sinon merci de nous contacter par email à : lelotetlalaine(at)gmail.com

ATELIERS FILAGE

·         Stage filage au rouet avec Bente & Eleonore : débutant et perfectionnement

Vous débutez, vous hésitez à passer du fuseau au rouet, vous souhaitez explorer ou valider les techniques du retors ? : ce cours est pour vous !

2 instructrices pour 5 stagiaires.
5 places par session
Prix : 35€

Samedi 10h-13:00
Dimanche 10h-13:00


·         “Les nids de fées de l’Atelier des Bruyères” : mélanger les fibres au hackle

Avec clairedesbruyeres, apprenez à mélanger les fibres sur un hackle (« planche à carder ») et en faire un ruban à filer au fuseau ou au rouet grâce à un diz. Matériel fourni.

Nombre d’étudiants admis : 3
Prix par étudiant : 25€ (incluant l’achat de 100 gr de fibres à mélanger et le cours pour mélanger les fibres)

samedi 11 juillet 16h30-17h  (COMPLET)
dimanche 12 juillet 13h30-14h  (COMPLET)


·         Atelier “Filage au fuseau : niveau intermédiaire” avec Ambre Nid de Vigogne

Pour celles qui savent déjà faire un fil qui tient la route mais qui ont l’impression qu’il leur manque un petit quelque chose pour être vraiment à l’aise avec ! Ambre plumedevigogne est là pour vous aider à dompter la bête.

Descriptif/ contenu : le filage au fuseau, niveau intermédiaire, avec des exercices techniques et filage fantaisie (woolen vs worsted, retors andin / navajo, perles, faux autowrap, horizontal draw), petits apports sur le choix du fuseau, etc.

Nombre de participants : 8 max
Prix : 20€
Matériel à prévoir : Prêt du fuseau possible, mais possibilité d’amener votre matériel. 50 g de fibres offertes.

samedi 11 juillet 10h30-12h30, dimanche 12 juillet 10h30-12h30

·         Atelier ‘Sobre Fantaisie’, filage, avec SpinSpanSpun

Si vous aimez une fantaisie épurée, vous êtes les bienvenues : nous verrons rapidement les singles et thick and thick réguliers, puis nous jouerons avec les coils en retors, mais surtout avec les coils sur single les cocons sur singles et un peu de corespun !

Niveau intermédiaire.
Fibre incluse pour l’atelier (à choisir le jour J ou à réserver avant si coup de coeur!)
2 participants (jusqu’à 4 si vous portez votre rouet ou empruntez celui d’une amie sur place)
Prix : 30€

samedi 14h30-15h30

·         Atelier Initiation filage au fuseau + réalisation de votre fuseau avec Sylvchezplum

Venez tâter au filage au fuseau avec SylvChezPlum : vous fabriquerez votre propre fuseau à l’aide de pâte fimo, puis apprendrez à dompter cet outil. En prime, vous repartez avec votre fuseau fabriqué maison et pourrez continuer sur votre lancée !

Tarif : 22€/personne
Nombre maximum de personnes : 10 personnes (3 au minimum)
Age minimum des participants: 9/10 ans
Autre info :
suivant le nombre d’inscrits, possibilité pour ceux sachant déjà filer de venir seulement fabriquer un fuseau pour 14 €; modalités/horaires à définir s’il y a de l’intérêt !

Samedi 11 juillet 13h30-15h30


·         Atelier “Filage d’un batt en corespinning” avec Heike Madeleine

Nous carderons un batt (une nappe) avec une cardeuse à rouleau et des laines colorées puis nous le filerons en utilisant la technique du corespinning.

Tarif : 20€/personne (fibre fournie)
Nombre maximum de personnes : 10 (public adulte ou adolescents sachant déjà filer)
Apportez votre rouet avec une bobine jumbo si possible, ainsi qu’un petit cône de fil fin et robuste en laine – possibilité de prêt d’un rouet pour une personne seulement, si je le sais quelques jours avant.Compétences nécessaires : connaitre son rouet et petite expérience de filage au rouet

Samedi 11 juillet, 11h-12h30


·         Atelier initiation au cardage (cardeuse à rouleau) avec l’Atelier du Chat Noir

Plongez vous dans le monde coloré et doux des fibres mélangées, des fibres pêle-mêle, des matières et des couleurs qui se chevauchent !

Nombre d’étudiants admis : 5
Prix par étudiant : 42 €
Matériel à prévoir : Un tablier. Une pochette de 200 grammes de fibres teintées dans les coloris choisis au préalable par chacune (chacun) des participants est comprise dans le prix de l’atelier !

samedi 11 juillet 16h-18h
dimanche 12 juillet 10h-12h  (COMPLET)

LES ATELIERS DU FESTIVAL : ATELIERS TRICOT


Voici les ateliers et stages qui seront disponibles sur inscription préalable : Tricot, filage, feutre, teinture, spécial enfants …. Il y en aura pour tous les gouts !!! Nous indiquons les horaires pour chaque atelier ainsi que le coût.
Pour des explications personnalisées et de qualité les intervenants travaillent avec des petits groupes et donc la place sera pour les premiers inscrits.

Pour réserver votre place, contactez-nous par e-mail au lelotetlalaine [arobase] gmail [point] com - en remplaçant [arobase] par @ et [point] par un point ! 

Ensuite, pour le paiement, il faudra envoyer un chèque à l’ordre de l’association qui gère les inscriptions ”Rencontre et Partage à Orniac”, adresse : 
Rencontre et Partage à Orniac, présidente Anne Remond 
Le Bourg 
46330 Orniac 

Pensez à noter votre nom ou pseudonyme sur internet + intitulé du cours pour lequel vous envoyez le règlement avec votre chèque ! Si vous n’avez pas la possibilité d’envoyer un chèque (vous vivez à l’étranger, par ex.), contactez-nous pour voir comment on peut procéder.
Pour l'inscription à plusieurs cours, vous pouvez faire un seul chèque en notant bien tous les cours pour lesquels vous payez. 

Des démonstrations autour de la laine auront bien sûr lieu sans inscription tout au long du festival, sur le stand de certains exposants mais aussi par exemple avec la tonte, le tri et la transformation de la laine présentés par les éleveurs locaux.

ATELIERS TRICOT :


·         Atelier “Tricot chaussette en toe-up” avec Heike Madeleine

Apprenez à aborder les chaussettes par l’autre côté : commencez par la pointe !
Descriptif : Nous tricoterons avec des aiguilles 4,5mm et de la laine worsted style cascade 220 une petite chaussette (taille bébé) en commençant par la pointe

Tarif : 16€/personne
Nombre maximum de personnes : 10
Public adulte, sachant déjà tricoter en rond
Matériel : chacun apporte ses aiguilles circulaires (ou à doubles pointes) en 4,5mm et sa laine.

Samedi 11 juillet, 10h-12h

·         Atelier “Un tricot qui me va : de l’échantillon aux modifications” avec ChristalLittleK

Un atelier pour celles qui se posent des questions existentielles, telles que… Comment choisir le type de construction qui va à sa morphologie ? Comment choisir la fibre adéquate pour le tricot (tombé, nervosité) ? Comment prendre ses mesures ? Comment adapter et modifier le patron à sa morphologie ? “Un tricot qui me va : de l’échantillon aux modifications” est un atelier animé par ChristalLittleK et il devrait vous aider à repondre à toutes ces questions !

Matériel : cours plutôt théorique, donc prévoyez vos méninges et éventuellement papier&stylos
Tarif par personne : 40 €
Nombre de participants : 5 minimum et 15 maximum

samedi 11 juillet 15h-17h



·         Atelier “Des finitions au tricot” avec Fée des Mailles

Qui n’a jamais balancé un pull fini en pièces dans un coin en faisant mine d’oublier qu’il existait, parce qu’il butait sur le grafting ou les coutures latérales… ? Ce cours est pour les allergiques et craintifs de l’étape ultime des tricots : les finitions !

Atelier animé par Aufildeslaines, aka Fee des Mailles !
- Descriptif court du contenu :
le grafting,
la couture maille dans maille au point arrière,
la couture latérale invisible,
le relevage des mailles

Nombre d’étudiants admis : 5 maximum
Prix par étudiant : 22 €, matériel et supports de cours fournis

samedi 11 juillet 14h-16h30
dimanche 12 juillet 14h-16h30


·         Atelier “Tricot bague/bracelet avec perles” avec Heike Madeleine

Nous monterons nos mailles et tricoterons en rond. Nous insérerons à l’aide d’un crochet des perles et arrêterons nos mailles. Ensuite nous feutrerons notre tricot pour obtenir un bracelet ou une bague.

Tarif : 12€/personne
Nombre maximum de personnes : 10
Public adulte, sachant tricoter des mailles endroit
Matériel à prévoir : chacun apporte ses aiguilles circulaires en 4,5mm, un crochet (0,5 – 0,6 – 0,75), des perles 6/0, de la pure laine fingering ou 4-ply (non superwash)

Samedi 11 juillet, 16h-17h

mardi 10 février 2015

Qui vient ? : Sylvie Damey et Heike Madeleine ... patrons, laines, filage ...


 - C'est la troisième fois que tu participes au Lot et la Laine, et tu partage ton stand avec Heike Madeleine : qu'est ce qui vous rapproche ? En quoi vous complétez vous? Ou peut-on voir ou suivre votre travail (site internet, atelier)? 

En fait Heike habite pas très loin de chez moi, et nous partageons à la fois une même passion pour la laine, tout en ayant une approche complémentaire surtout au niveau des ateliers que nous proposons: je fais du crochet, du filage au fuseau et un peu de feutrage tandis qu'elle se concentre sur le tricot et le filage au rouet.

Heike se lance d'ailleurs dans les fils teintés mains (sous le nom de HeikeMade) et on se dit qu'à terme il faudrait qu'on collabore pour que je crochète des nouveau designs avec ses laines... On a plein de projets et on se motive mutuellement, c'est très positif !




De mon côté, on peut voir mes patrons de crochet et ateliers créatifs sur mon site http://fibrecreative.fr/ ou sur facebook https://www.facebook.com/chezplum
Heike vend ses laines au café "The spoon" à Grenoble ou en ligne: http://fr.dawanda.com/shop/heikemade


- Que projetez vous de mettre en avant sur votre stand, que proposerez vous en particulier lors du festival?


Nous proposerons donc moi mes patrons pour des vêtements au crochet pour femme et enfants, et elle ses laines teintes à la main, avec notamment ses superbes fils avec inclusion de fils doré ou argenté qui rendent superbement sur des châles..
Quant à des nouveaux produits, surprise, nous aurons surement plein de nouveautés à montrer d'ici là !






- Tu pratiques de nombreux arts de la laine, dont le filage: de quoi as tu envie en ce moment, qu'est ce qui t'’intéresse ou t'inspire particulièrement?


Oui c'est vrai je file au fuseau et au rouet, je fais du feutrage, beaucoup de crochet bien sur, même un peu de tricot quand je vois des modèles de pulls incroyables (mon dernier en date c'est le Enchanted Mesa de Stephen West ...), et aussi de la couture et de la customisation de vêtements. Mais au quotidien je n'ai bien sur jamais le temps de faire tout ce que je souhaiterais !




En ce moment je rêve d'une cardeuse et de passer plus de temps à filer avec mon nouveau rouet... ou de me tricoter des grands pulls de forme "boxy" en laine fine. Cependant je m'éclate aussi complètement à continuer à crocheter de nouveaux gilets à très longues capuches à rajouter à mon catalogue de patrons de crochet !



***
Vous pourrez retrouver les ateliers de Sylvie durant le festival : savons feutrés, création d'un fuseau et initiation au filage au fuseau !